En vacances à Saint-Malo pendant quelques jours, nos pas nous ont menés devant une jolie boutique dont la vitrine était fort bien décorée. Il s'est avéré que l'on y vend des épices et qu'il s'agit d'une des orientations prises par Olivier Roellinger, chef à Cancale, le magasin s'appelle tout simplement Epices Roellinger. Je n'ai jamais eu la chance de manger aux Maisons de Bricourt, mais j'ai eu vent de sa réputation.

La boutique propose des épices, seules et en mélange maison, ainsi que des huiles aux aromates, des vinaigres, des chutneys, des vanilles de différentes origines, des infusions... Daniel Brebel tient la boutique avec un sourire très accueillant, conseille les clients de tous âges et raconte les saveurs avec talent. Les flacons sont tout simples, avec un bouchon en liège ou un capuchon alu. Tout peut être commandé sur Internet, au même prix qu'en boutique.
Et si toutes ces épices vous font envie, mais que vous ne savez pas comment les utiliser pour en tirer l'essence, vous pouvez cliquer ici...

Je ne pouvais pas sortir les mains vides (il fallait déjà arriver à sortir et ce fut difficile!)... Entrée pour acheter du garam massala dont j'aime parfumer mes tajines juste avant de les servir, je suis sortie avec du sumac et du vétyver. M. Brebel m'a suggéré quelques usages de cette herbe méconnue en cuisine, peu odorante mais très savoureuse. Je ne manquerai pas de vous faire part de mes expériences...

Epices_Roellinger

Il m'a dit :"Et c'est pour quoi faire, exactement ?"